Free shipping worlwide 🌍 & Payment in installments available

Jay-Rianne, 29 ans, co-Fondatrice et Directrice Technique du Bakoh Studio

Jay-Rianne est une entrepreneuse aguerrie et la première muse de Bakoh Studio basée entre Orléans et Abidjan : On parle perruque, confiance en soi et les dernières nouveautés de la marque capillaire.

 

Pas trop compliqué de créer une entreprise en plein Covid-19 ? 

Non parce que notre business se fait essentiellement sur notre boutique en ligne et du coup nous ne subissons pas les restrictions sanitaires qui changent matin, midi et soir comme les salons de coiffure et autre établissements de beauté. Par contre, on ne peut pas nié l’impact économique de cette crise sanitaire sur les bourses de nos clientes. C’est donc pour cela que nous avons mis en place un système de paiement en plusieurs fois (2x, 3x et 4x) en Europe, en choisissant cette option vous serez prélevées à la même date de chaque mois en toute sécurité.  


Entrepreneur et salarié, comment arrives-tu à intégrer tes routines beauté dans ton quotidien ? 

Tout est une question d’organisation, j’ai un planning où mes jours de repos sont dédiés à mes routines beauté, tout y passe, gommage pour le corps, masque pour le visage, le shampoing et après shampoing de mes perruques et de mes cheveux naturels. c’est très intense. J'insiste vraiment sur le fait qu’il faille laver ses perruques tous les 10 jours en moyenne. Il n’y a pas de secret : plus tu en prendras soin, plus elles dureront.


En tant que Co-Fondatrice, j’imagine qu’on ne compte plus tes perruques. Il y en a une que tu préfères ? 

Franchement je ne les compte plus… Je dois en avoir une vingtaine.

Y’en a plusieurs que j’affectionne beaucoup car elles m’aident à me sentir mieux et à affronter mes journées. 

Je pense que les perruques reflètent mon humeur. J’ai récemment remarqué que lorsque je me sens “on fleek”, je portais la la perruque Ornella lisse et noir de 28 pouces, elle a cette effet sur moi car je me sent comme une guerrière prête à affronter le monde. Quand je me sens pas trop bien car trop stressée et anxieuse pour X ou Y raisons, mon choix se tourne vers une perruque courte composée d’une closure lisse noire BKS et de deux bottes de la même gamme car facile et rapide à poser et à coiffer.


Pourquoi as-tu commencé la confection de tes perruques ? 

J’ai commencé à me coiffer seule car ma mère me faisait mal lorsqu’elle le faisait. Je me suis dit que je n’allais pas souffrir pour deux tresses alors j’ai commencé à me tresser et à faire mes tissages comme une grande et ensuite à confectionner mes perruques car au fil des années les tendances ont changé. J’ai encore la photo de la  première perruque que j’ai confectionné. Elle fait peur! Je me suis améliorée avec le temps et les tutoriels sur youtube. 


Quelle est l'étape la plus délicate pendant le processus ?  

La customisation est l'étape la plus délicate car si tu n’as pas le sens du détail, elle n’aura pas l'effet escomptée. C’est un procédé qui consiste à personnaliser la hairline de votre perruque de sorte que la tulle ne se voit pas. Elle se passe en deux temps : la personnalisation de la hairline et le blanchiment des noeuds.


Des news Bakoh Studio ? 

Oui, à la demande générale, en plus des bottes de cheveux, des closures et frontales, les perruques sont désormais disponibles. Des perruques avec frontales et closures.

Toutes seront disponibles jusqu’à la taille 28 pouces… Go shop Now les chéries !!

De plus, bientôt disponibles seront les perruques de plus de 32 pouces. Toujours en gardant une haute qualité du cheveu qui nous est cher.